Comment parler de périodes de chômage dans mon CV

CV_17.png

NouvelleCarrière™ présente le guide du CV.

Vous commencez à préparer votre CV et vous redoutez d'avoir à expliquer une période de votre carrière pendant laquelle vous n'avez pas eu d'emploi. Employeurs et recruteurs préfèrent en effet des parcours où il n'y a pas de "trou dans le CV". Bien que les périodes de chômage soient désormais courantes dans toutes les catégories professionnelles, en parler est toujours délicat.


Voici les 3 pistes pour éviter d'être pénalisé par une carrière "à trous" et peut-être même en tirer un bénéfice.

  • N'en parlez pas. Personne ne vous oblige à détailler votre carrière mois par mois dans votre CV. Une période de chômage de moins de 6 mois ne devrait pas se remarquer. C'est le temps normal d'un changement professionnel. Vous y parviendrez par exemple en mentionnant seulement les années de vos entrées et sorties de vos postes successifs. Cela gommera les transitions. Les mois et les dates précises au jour près n'ont aucun intérêt dès lors que vous avez plus de 5 ans d'expérience.
  • Parlez de vos missions de nature professionnelle. Si vous avez été un an sans emploi ou davantage, vous n'avez certainement pas passé votre temps à ne rien faire. Vous avez par exemple aidé un ami entrepreneur à se lancer, ou collaboré avec une association culturelle ou humanitaire. Vous y avez déployé vos talents professionnels. Dans votre CV, indiquez que vous avez réalisé des "missions" et parlez-en comme de vos postes salariés: précisez quelles ont été vos responsabilités et exposez vos indicateurs chiffrés de résultats.
  • Présentez votre recherche comme un projet. En dernier recours, parlez d'une période de chômage comme d'une période d'intense activité consacrée à la recherche d'emploi. Détaillez la méthode que vous avez suivie, les formations dont vous avez bénéficié. Si vous avez acquis de nouvelles compétences, ne serait-ce qu'en lisant des livres, citez-les par les mots clés correspondants.  Et fournissez des chiffres: nombre de candidatures, nombre d'entretiens, de déplacements, etc. Cependant, vérifiez soigneusement avec des proches que votre formulation donne de vous une image positive. Cette approche peut s'avérer intéressante, mais elle exige de la nuance.


Les périodes de chômage sont devenues plus courantes et moins stigmatisées. Pour les chercheurs d'emploi cependant, elles restent souvent très difficiles à vivre. Evitez de laisser apparaître cette difficulté dans votre CV.

Check-list NouvelleCarrière™

  • Mon CV est muet sur les périodes de chômage de moins de 6 mois...... Oui / Non
  • Les dates sont mentionnées par années et non par mois...... Oui / Non
  • J'ai listé des projets que j'ai accomplis pendant que j'étais entre 2 postes...... Oui / Non
  • Je saurai parler d'une période de chômage comme d'un projet professionnel...... Oui / Non

4 commentaires

un article très intéressent , thanks,,,,,,,,,,,,

Merci bcp j'aimeeeee

Vous voulez trouver l’emploi de votre rêve (secrétariat ;
développement ; comptabilité ; assurance …) www.clic-job.com vous
donne cette possibilité avec une adresse email et un mot de passe
choisie et avec une seuls clic vous pouvez consulter les offres d’emploi
proposer par l’ensemble des société selon ces besoins.

Je pense qu'il n'est pas facile de justifier un trou dans un CV (il sera par contre plus facile de justifier un congé maternité qu'une longue période de chômage).
Cependant, aussi difficile que cela puisse paraitre, pensez-vous qu'il est vraiment judicieux de ne pas le mentionner ? Si entretien il y a, le recruteur vous posera forcement la question de la raison de cette période d'inactivité. Autant être franc dès le départ, vous ne pensez pas ?

Ces conseils vous sont utiles ? Ou bien erronés ou incomplets ? Vous avez une expérience à partager ? Faites un commentaire !

Laisser un commentaire

Chaque jour des infos et conseils carrière :
Entrez votre adresse email

Twitter

Sélection Twitter