Qu’est-ce que la période de probation et comment la passer avec succès ?

Emploi - Formation - Carrière

periode d'essai

Rejoindre une nouvelle entreprise peut être intimidant, même pour les professionnels les plus expérimentés. Et pour la plupart des nouveaux venus et des recrues, un nouvel emploi peut également commencer par une période d’essai obligatoire.

L’expression “période d’essai” peut sembler effrayante ou déroutante pour beaucoup, mais les périodes d’essai sont un bon moyen de juger si une personne convient à une entreprise et vice versa. Voici un guide rapide pour vous aider à comprendre les périodes d’essai et à y survivre.

Quelle est la signification de la période d’essai ?

La période d’essai est la “période d’essai” que vous effectuez en tant que nouvel employé dans une entreprise. Elle permet à l’employé et à l’employeur de mieux se connaître avant que l’organisation ne puisse lui proposer un poste régulier ou permanent.

Quelle est la durée d’une période d’essai ?

La durée d’une période d’essai varie selon les entreprises et les secteurs d’activité. En général, elle peut durer entre 15 jours et 2 mois.

Que se passe-t-il pendant une période d’essai ?

Au cours de la période d’essai, l’employeur ou le responsable évalue si une recrue est capable d’assumer le travail et les responsabilités qui lui sont confiés. Il peut également juger de la manière dont la personne s’intègre dans le groupe d’employés, réagit à l’autorité et se comporte sur le lieu de travail.

D’autre part, le nouvel employé peut également utiliser sa période d’essai pour savoir s’il est à l’aise avec les responsabilités du poste. C’est également un bon moment pour l’employé de réfléchir à d’autres aspects logistiques tels que le temps de trajet, les heures de travail, l’espace physique du bureau, et de décider si c’est le bon emploi pour lui.

À la fin de la période d’essai, si les choses ne sont pas satisfaisantes, l’entreprise peut mettre fin au contrat de l’employé, ou l’employé peut décider de quitter l’entreprise pour trouver de meilleures solutions.

Êtes-vous payé pendant la période d’essai ?

Les employés travaillant à l’essai ont droit à un salaire. Toutefois, celui-ci peut être inférieur au salaire d’un employé permanent et ne peut être assorti d’aucun avantage ou bénéfice.

Les emplois publics sont souvent assortis de salaires fixes, en fonction de la classe de rémunération des travailleurs à l’essai. Cependant, le secteur privé ne fait pas de telles promesses. Il est préférable de confirmer le salaire de votre période d’essai et de discuter des avantages sociaux comme l’assurance maladie, la gratuité des transports, le congé de maternité, etc. pendant la procédure d’embauche.

Si vous êtes autorisé à rester employé permanent, il peut être utile d’apprendre à négocier votre salaire et de demander une augmentation si vous pensez que celle-ci est justifiée.

Pourquoi devriez-vous terminer votre période d’essai ?

Examinons quelques-unes des raisons importantes pour lesquelles vous devriez terminer votre période d’essai.

1. Pour prendre une décision en connaissance de cause

Les périodes d’essai peuvent sembler difficiles, mais il est important de rester sur place et de peser soigneusement tous les avantages et les inconvénients de l’emploi. Si vous vous impatientez, vous risquez de prendre la décision irréfléchie de partir plus tôt et, par conséquent, de laisser passer une belle occasion.

2. Apprendre et développer des compétences

La période d’essai est un bon moment pour acquérir ou perfectionner vos compétences tout en apprenant les rouages de l’industrie dont vous faites partie. Au cours de ce processus, vous pourrez également mieux comprendre le fonctionnement de l’entreprise, découvrir de nouveaux domaines d’intérêt et savoir comment vous pouvez compléter le dispositif existant.

3. Démontrer ses compétences et ses points forts

Les périodes d’essai sont le bon moment pour montrer le meilleur de ses capacités et sa volonté de travailler pour l’organisation. Le respect des délais, la gestion de la charge de travail, le fait d’être un collègue et un employé réactif et responsable sont autant d’atouts qui peuvent indiquer à votre employeur que vous êtes qualifié pour le poste et que vous pouvez continuer à travailler au-delà de la période d’essai.

4. Pour bénéficier des avantages d’un emploi à temps plein

Si vous emportez un chèque de paie pendant la période d’essai, il n’est pas assorti des avantages d’un emploi permanent. Si vous poursuivez votre travail au-delà de la période d’essai, vous pourrez bénéficier d’un salaire plus élevé, d’augmentations, de promotions et d’avantages tels que l’assurance maladie. En outre, vous pouvez être pris plus au sérieux après votre période d’essai et ne plus être traité comme un employé temporaire ou comme un nouveau venu dans le bureau.

5. Pour la sécurité de l’emploi et les objectifs à long terme

Outre les avantages monétaires, un emploi permanent s’accompagne d’une plus grande sécurité de l’emploi. L’achèvement de la période d’essai peut vous rendre plus satisfait et plus motivé, et vous inciter à vous fixer des objectifs de carrière plus précis et à travailler pour les atteindre.

Qu’est-ce que la prolongation de la période de probation ?

Comme le terme le suggère, il s’agit d’une prolongation de votre période d’essai, au-delà de la date à laquelle elle est censée prendre fin. L’employeur ou le responsable peut suggérer ou ordonner la prolongation d’une période d’essai pour des raisons telles que

lorsque la période d’essai donnée n’est pas suffisante pour évaluer les performances de l’employé,
les missions ou projets qui doivent être réalisés avant qu’un poste permanent puisse être proposé,
les changements ou les incohérences dans le travail de l’employé, qui nécessitent un temps d’observation plus long afin que l’employeur puisse prendre une meilleure décision, etc.
Idéalement, la prolongation des périodes d’essai devrait être soit mentionnée dans le contrat initial signé par l’employé, soit ordonnée ultérieurement avec son consentement.

Comment réussir votre période d’essai

Si vous restez concentré et déterminé, il n’est pas difficile de passer une période d’essai. Jetez un coup d’œil aux conseils suivants pour vous aider à passer votre période d’essai.

1. Observez et apprenez

Votre principal objectif pendant la période d’essai doit être d’absorber le plus d’expérience professionnelle possible. Gardez vos yeux et vos oreilles ouverts et ayez envie d’apprendre. Familiarisez-vous avec les règles et les règlements de l’entreprise, prenez note des autres codes de conduite tacites, et prêtez attention à ce que disent vos supérieurs et vos collègues.

2. Gardez une attitude saine et positive

Pendant la période d’essai, l’employeur peut surveiller tous les mouvements d’une recrue, ce qui peut rendre cette période stressante pour lui. Mais cela ne doit pas vous décourager ou vous décevoir. Il est nécessaire de garder à l’esprit la situation dans son ensemble et l’importance de la période d’essai. Rappelez-vous qu’en fin de compte, vous êtes le plus grand bénéficiaire de votre succès.

3. Donnez le meilleur de vous-même

La période d’essai est votre première impression sur votre employeur, et il est important d’en faire une bonne impression également. Il est utile de faire preuve d’enthousiasme, de prendre des initiatives et de rester professionnel. Même des actions apparemment mineures comme arriver à l’heure au bureau, s’habiller de façon soignée, respecter les délais, rester organisé et être poli avec tout le monde sur le lieu de travail sont des atouts pour votre responsable.

4. Communiquez avec vos collègues

Une étape cruciale que certains nouveaux employés sous-estiment est l’établissement d’un rapport avec leurs collègues et leurs aînés. La socialisation avec les collègues et la consultation des supérieurs permettent non seulement de se constituer un réseau, mais aussi de montrer de bonnes aptitudes à la communication interpersonnelle. Toutefois, veillez à ne pas participer à des commérages mesquins qui pourraient vous conduire à une mauvaise réputation.

5. Soyez ouvert aux commentaires et aux critiques

Le retour d’information permet à votre employeur de vous faire part de ses réflexions et, en retour, vous permet de savoir ce que l’entreprise attend de vous. Il est bon de solliciter un retour d’information et de l’accepter avec grâce. Utilisez le retour d’information positif comme motivation pour continuer à travailler dur, et le retour d’information négatif comme une occasion de vous améliorer et de devenir un meilleur professionnel dans votre domaine.

6. Suivez vos progrès

Pour que votre courbe d’apprentissage continue à s’améliorer, soyez plus proactif dans la réalisation de vos ambitions. Planifiez les objectifs à court et à long terme que vous souhaitez atteindre pendant la période d’essai. Cela vous permettra de maintenir l’élan, vous donnera un sentiment d’accomplissement chaque fois que vous cocherez quelque chose sur votre liste, et rendra la période d’essai plus satisfaisante.